Portes et miroirs III

17 février 2020

Le mystère des oeufs

Source: Flickr

Les oeufs me fascinent - la taille et surtout le nombre comptent. Je suis émerveillée de découvrir trois ou quatre oeufs dans le poulailler, au-delà, mon cerveau reptilien déclenche une sorte de réaction légèrement phobique. Je me souviens d'une fois où les poules avaient décidé de pondre dans le composteur ; une semaine s'est écoulée avant que je ne découvre le pot aux roses constitué d'une bonne vingtaine d'oeufs. j'ai senti mes poils se hérisser légèrement, une vague chair de poule... Que dire des centaines d'oeufs d'insectes en grappe sur une feuille ? Bizarrement, la vue des oeufs d'oursin, de truite, de saumon ou de lompe me laissent sereine avec la seule envie de les manger.

Toutefois, rien ne me plaît davantage qu'aller chercher les oeufs de mes poules, c'est le moment joyeux de la journée...

Posté par Lucy Muir à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 février 2020

Nouveau départ

Aujourd'hui Belette décolle pour les antipodes. Demain, à l'heure où l'étoile du Berger se lévera pour moi, son ciel sera différent : vertige... Nous aurons la lune en partage.

Donc aujourd'hui j'ouvre le troisième tome de mon Portes et Miroirs commencé lors de notre voyage en Islande en famille - Belette était adolescente, et il me semble que ce voyage a tatoué en elle des images qui à présent imprègnent sa vie, ses choix. Je crois. Mais je ne suis que sa mère et que sait-on de nos enfants lorsqu'ils grandissent ? Que sait-on de nos enfants tout court ? Il s'agit de les aimer simplement, c'est tout, du mieux qu'on peut.

Source: Flickr